Syrie : le Parti socialiste dénonce la nouvelle attaque chimique perpétrée par le régime syrien

05 avril 2017

L’aviation syrienne a de nouveau largué ce matin des armes chimiques sur la population civile. Ce bombardement a eu lieu dans la ville de Khan Sheikhoun, province d’Idlib, et a causé au moins 70 morts et 200 blessés, dont beaucoup de femmes et d’enfants.

Le Parti socialiste dénonce vigoureusement ce nouvel acte criminel, sanctionné par les conventions régissant le droit international humanitaire, la Convention sur l’interdiction des armes chimiques, et plusieurs résolutions du Conseil de sécurité sur la Syrie. Ce crime de guerre est directement imputable au régime syrien et rappelle celui commis à Ghouta à l’été 2013.

Le Parti socialiste soutient les autorités françaises qui ont demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations unies. Il est temps que tous les États, y compris la Russie, prennent leurs responsabilités face au devoir de protection des populations civiles.