Algérie : le Parti socialiste solidaire des aspirations au changement

04 mars 2019

Le 3 mars 2019, en dépit du rejet massif exprimé pacifiquement dans la rue, l’entourage du président a déposé la candidature d’Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat présidentiel lors du scrutin du 18 avril.

Le Parti socialiste déplore que le pouvoir algérien refuse d’entendre les aspirations légitimes au changement, aux libertés démocratiques et au partage des ressources économiques.

Le Parti socialiste exprime sa solidarité avec les Algériens et les Algériennes qui manifestent pacifiquement face à l’immobilisme. Il observe que la perspective prévisible d’un boycott massif de candidats potentiels et d’électeurs ne permettra pas à l’élection présidentielle de permettre l’expression démocratique de la volonté populaire.

L’annonce qu’une élection présidentielle aurait lieu en 2020 n’offre aucune assurance propice à répondre aux demandes des mouvements citoyens algériens. Le Parti Socialiste appelle le pouvoir algerien à créer dès maintenant les conditions d’un scrutin libre et démocratique permettant une nouvelle ère en Algérie, qui ne pourrait qu’être bénéfique pour le pays, la région et l’Europe.