Non Elisabeth Borne, l’action des maires des grandes villes contre les pesticides n’est pas un « coup de com » !

Non Elisabeth Borne, l’action des maires des grandes villes contre les pesticides n’est pas un « coup de com » !

Le Parti socialiste salue la décision des maires des villes de Paris, Lille, Nantes, Grenoble et Clermont-Ferrand d’interdire l’utilisation des pesticides dans l’espoir de faire changer la loi.
Depuis longtemps ces villes n’utilisent plus de produits phytosanitaires chimiques dans aucun des parcs et jardins dont elles sont propriétaires, elles sont des laboratoires en matière d’écologie urbaine et la ministre devrait s’en féliciter au lieu d’ouvrir une polémique inutile.
Le Parti socialiste soutient la démarche concertée de ces grandes villes ainsi que l’action des maires qui prennent des arrêtés anti-glyphosate pour préserver la santé de nos concitoyens et favoriser la reconquête de la biodiversité dans nos territoires
Nous appelons le gouvernement à tenir compte de l’avis des maires avant de fixer de manière définitive la distance minimale entre les habitations et les zones d’épandage de pesticides.