BRÉSIL : le Parti socialiste soutient le candidat de l’unité du Brésil, de la démocratie et de la justice

26 octobre 2018

‪Le 28 octobre 2018, le peuple brésilien élira son président. Ce second tour de l’élection présidentielle est celui de tous les dangers pour les libertés fondamentales au Brésil. ‬

Le Parti socialiste a dénoncé à plusieurs reprises les actes qui ont mené en 2016 au coup d’État constitutionnel et à la démission de la présidente Dilma Rousseff,  ainsi que l’emprisonnement injustifiable cette année de l’ex-président Luiz Inácio Lula da Silva visant à l’empêcher de candidater et d’être réélu.

Le Parti socialiste exprime à nouveau sa grande inquiétude après les résultats du premier tour. L’élection du candidat de l’extrême droite Jair Bolsonaro représenterait une grave régression démocratique, xénophobe, homophobe et misogyne…

Face aux dangers de telles régressions, y compris celle du retrait des engagements environnementaux du Brésil contre le réchauffement climatique, le Parti socialiste soutient les forces démocratiques unies autour du candidat du Parti des travailleurs Fernando Haddad.

Il ne s’agit plus de la victoire d’un camp mais d’un peuple, mais de la victoire de la dignité et des libertés fondamentales, de l’État de droit, de la consolidation de la démocratie, la sauvegarde de la paix et la justice sociale.

Cette victoire doit être un signal fort en Amérique latine et dans le reste du monde, contre ceux qui manipulent les haines et divisent nos sociétés.