Campagne pour les élections européennes : le manichéisme pour seule alternative au manichéisme ?

02 novembre 2018

Le gouvernement a commencé de diffuser un clip vidéo censé participer d’une campagne d’information civique afin de renforcer la participation électorale aux prochaines élections européennes de mai prochain.

Tout le monde avait déjà compris qu’Emmanuel Macron et son gouvernement sont entrés en campagne depuis plusieurs mois et veulent faire de cette élection du Parlement européen un référendum entre deux conceptions extrêmes et simplistes de l’Europe.

La politique en mode binaire, en noir et blanc, entre bien et mal. L’Europe ou les nationaux-populistes. Et quand ils disent l’Europe, entendez bien que c’est la leur, la seule possible, l’Europe libérale.

Ainsi chaque séquence de ce clip porte une vision caricaturale et manichéenne de chaque sujet. L’immigration ? Maîtriser ou subir. Le climat ? Agir ou ignorer. Emploi ? Partenaires ou concurrents.

Ainsi, le gouvernement continue de mettre les moyens de l’État au service d’une stratégie électorale du parti présidentiel. Il continue de caricaturer le débat public et d’essayer de disqualifier toute alternative à sa politique, renvoyant explicitement toute différence, toute opposition, au national-populisme.

Le Parti socialiste condamne cette dérive qui ne fait pas honneur à la démocratie qu’elle prétend incarner et défendra sans faiblir son projet pour une autre Europe, au service des Européens, de leurs droits civiques, économiques et sociaux, en refusant cette pseudo opposition qui ne fait en réalité qu’ajouter du populisme au nationalisme.