Glyphosate: un gouvernement sous influence des lobbies

19 octobre 2018

« C’est aux scientifiques de faire la preuve ou non qu’il y a des conséquences à l’usage des pesticides ou pas. » Voici la déclaration stupéfiante du nouveau ministre de l’Agriculture.

Elle est dans la droite ligne des positions politiques du gouvernement Philippe et de la majorité LREM qui a refusé d’inscrire dans la loi l’interdiction du glyphosate et rejeté les amendements du groupe socialiste demandant la création d’un fonds d’indemnisation des victimes des pesticides.

Après la nomination d’une ancienne lobbyiste d’un grand groupe agro-alimentaire au gouvernement, cette déclaration confirme que le nouveau ministre et ce gouvernement sont bien dans la main des lobbies. La transition écologique attendra…