Iran : le Parti socialiste appelle à la libération de l’avocate Nasrin Sotoudeh

14 mars 2019

Inlassable combattante pour les libertés fondamentales et l’émancipation des femmes en Iran, l’avocate Nasrin Sotoudeh s’est vue infligée le 11 mars une nouvelle condamnation par la justice ultraconservatrice iranienne.

Le Parti socialiste s’associe à la pétition appelant à sa libération.

Le Parti socialiste dénonce avec force cet acharnement contre cette personnalité courageuse récompensée en 2012 par le prix Sakharov du Parlement européen. Condamnée à des dizaines d’années d’emprisonnement sous le coup d’une accumulation de chefs d’accusations, cette nouvelle sentence est le signe d’un régime qui se durcit toujours plus.

Le Parti socialiste note avec une vive inquiétude la dégradation rapide de la situation des droits humains en Iran depuis le retour du régime des sanctions américaines. Le combat de Nasrin Sotoudeh est celui de milliers d’autres emprisonnées injustement pour leurs convictions humanistes et politiques. L’Union européenne doit déployer toutes ses capacités d’influence et de dialogue pour aider au respect des libertés fondamentales en Iran et y favoriser le retour à une ère d’ouverture.