La France doit attirer les étudiants étrangers, pas les trier en fonction de leurs ressources…


29 novembre 2018
Annoncée par le gouvernement, la hausse des frais d’inscription pour les étudiants non européens (en licence, 2 770 euros contre 170 euros ; en master, 3 770 euros contre 243 euros) est totalement contre productive.
Nous nous y opposons résolument.L’accueil d’étudiants étrangers dans l’enseignement supérieur est l’un des instruments de l’attractivité et de l’influence de la France dans le monde.Sélectionner par l’argent, selon les moyens des régions et pays d’origine, nous priverait à la fois de talents et de relais précieux.

Le Parti socialiste soutient l’appel à manifester de plusieurs organisations et associations étudiantes, le 1er décembre, contre la décision du gouvernement. Il rappelle son opposition à toute augmentation des frais d’inscription pour les étudiants.