TABLE RONDE - LA GAUCHE D’APRÈS : QUEL SERVICE PUBLIC DE LA CULTURE ?

Animation : Juliette Mant et Clément Sapin, Délégué.es nationaux PS à la culture

 

Intervenants :

  • Thierry Ardisson, producteur de télévision, animateur de télévision et producteur de cinéma ; 

  • David Assouline, sénateur PS de Paris 

  • Laure Leroy, directrice des éditions Zulma, administratrice au Syndicat national de l’édition ; 

  • Jérôme Montchal, directeur de la Scène Nationale d’Equinoxe de Châteauroux ; 

  • Jacques Renard, ancien membre du cabinet auprès de Jack Lang au Ministère de la Culture et ancien directeur du Centre national des variétés, de la chanson et du jazz. 

Présentation :

La crise sanitaire frappe de plein fouet le secteur culturel et son économie touchés durablement par le confinement, l’interdiction des rassemblements et la fermeture des lieux publics. Même si l’inventivité des artistes n’a pas cessé pendant cette période inédite, qui d’ailleurs n’est pas totalement terminée, c’est tout un secteur d’activités, d’emplois et d’influence qui risque d’être en grave difficulté au moment où les aides d’urgence prendront fin. Aussi, faut-il renforcer et prolonger ces aides et réfléchir à un modèle économique plus stable pour la Culture qui représente une diversité de métiers. Le Parti socialiste s’engage à considérer la Culture dans la « France d’après » et « l’Europe d’après » comme un pilier essentiel d’une sortie de crise aussi fondamental que l’éducation, l’écologie, la justice ou l’économie solidaire. Quelque soit la taille ou la situation de leur territoire, en France métropolitaine comme en outre-mer, nos concitoyen.ne.s ne doivent pas être privés de l’accès à l’art, à la poésie porteuse d’espoir, de cohésion sociale et d’émancipation.

Si les médias et la lecture publique sont déjà considérées comme un service public, le parti socialiste place tous les secteurs de la culture à ce niveau d’accès pour tous. Aussi, plusieurs questions se posent :

  • Quels financements ? Alors que le ministère de la culture souffre d’un manque de budget évident ; 

  • Le déséquilibre des financements de l’Etat entre l’Ile-de-France et les autres régions françaises. Le rapport est de 1 à 10 par habitant ! Comment redonner un équitable accès à la culture à tous nos concitoyens partout sur le territoire français ? 

  • Comment mieux répartir les aides entre toutes les disciplines artistiques et toutes les filières du secteur culturel ? 

  • Santé – Éducation — Culture, même combat ?

  • Les partenariats du ministère de la culture avec les Collectivités territoriales et les autres ministères régaliens doit-il être repensé ?

  • Faut-il inscrire la compétence régalienne de la culture comme compétence obligatoire pour tous les niveaux de pouvoirs locaux ?

  • Doit-on créer un secrétariat à l’éducation artistique et culturelle ou un super-ministère comprenant l’Éducation Nationale et la Culture ? 

QUAND

Vendredi, 28 Août, 2020 à 15:30

OU

AUDITORIUM - BIBLIOTHÈQUE
6 Place Jean Jaurès
Blois 41000
France
Google map et itinéraire

60 INSCRIPTIONS

Dominique Beyreuther Minkov Nadine Le pabic Karine Daniel Vincent Tison Jimmy Scremin Thomas Lalire Muratore Michèle Maryse Lagorce Nicolas Cayla Marie José Amah Nathan Mace Jean Paul Ciret Félicien Brut Robert Riviere Anne Faudais Pierre Jean-Louis Cécile Cenatiempo Christelle Merlier Anne-Marie Lailheugue Michel Gallitre Claude Jean-Louis Dominik Abbas Evelyne Vieux-Combe Nadia Abbou Claudine Caraco michel David Sylvette Thirionet Francois Laplanche Andre Chaubeau Estelle Picard Camille Castant Nicole oriot Eric Lombard Jacques Guenee Céline Recchia Pierre Lopez Landier Agathe Bourrerere elizabeth Labaye Benjamin Labrandine jean-pierre jean-pierre netter Amandine Zancanaro Lucas Gricourt Muriel Cabaret Fadat Cecile Jose Munoz Isabelle Piot Francois Landais Rachel Capron

Who's RSVPing

Tu seras des nôtres ?

Veuillez vérifier votre e-mail pour activer votre compte.