TABLE RONDE - LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE REMET-ELLE EN CAUSE NOS PRATIQUES CULTURELLES ?

Animation : Jean-Paul Ciret, directeur de l'observatoire culture Fondation Jean Jaurès

 

Intervenants :

  • Gérard Pont, président des Francofolies

  • Alexandrine Mounier, cofondatrice de l'association Les Impliqués, responsable du développement durable de Solidays

  • Maryline Lair, directrice du collectif des festivals

  • Théo de Boissezon, les cyclophonies festival itinérant à vélo

  • Olivier Bianchi, maire de Clermont Ferrand, secrétaire national du PS à la culture

  • Pierre Perchaud, musicien

 

Présentation :

Au moment où le monde de la culture et tout particulièrement celui du spectacle vivant, est l’une des principales victimes de la crise sanitaire et se demande quand et comment pouvoir retrouver une activité normale, il peut sembler paradoxal, voire provocateur, de se demander si, au nom de la nécessaire transition écologique, il ne serait pas nécessaire de repenser, sinon remettre en cause, nos pratiques culturelles et tout particulièrement celles liées précisément au spectacle vivant. Et pourtant ... !

Si du point de vue économique l’exception culturelle garde tout son sens et son utilité, du point de vue écologique comment pourrait-on la justifier ?

Alors, souhaiter que tout puisse recommencer comme avant le plus vite possible ou travailler déjà à faire autrement ?

La question est d’autant plus complexe que depuis de très nombreuses années une grande part de la vie culturelle est régie par la loi du toujours plus. Et les indicateurs du ministère de la culture y poussent : toujours plus de ressources propres donc toujours plus de public donc toujours plus de technique donc toujours plus de déplacement ... la réussite se mesure au nombre. 

Qui d’ailleurs a envie de se produire devant des auditoires restreints sur des plateaux branlants sans lumière et sans sonorisation ? Et puis l’intérêt des manifestations culturelles c’est le partage la rencontre ; l’artiste sur scène c’est bien autre chose que l’artiste enregistré !

Alors, faut-il tout de même plaider l’exception ou bien accepter de se remettre en cause ? Mais jusqu’où et comment ?

QUAND

Samedi, 29 Août, 2020 à 11:30

OU

GRANDE HALLE
2 Place Jean Jaurès
Blois 41000
France
Google map et itinéraire

28 INSCRIPTIONS

Didier Le Bougeant Kari e Daniel Jimmy Scremin Michèle Muratore Jean Fix Martine Daste-Moron Faudais Anne Elizabeth Labaye Jean Marc Moretti Chantal Jeoffroy Paul Delaunois Axel Pillaud François Crestaux Geneviève Chadelat Elisabeth Jouneaux-Pedrono Evelyne Cosnard-Lussot Thibaut Odiette Jean-François Masselot Isabelle Marchand José Munoz Philippe Noel Isabelle Piot Rachel Capron Thomas Hennequin Tassadite Farhi Maurice-Alain Baillergeau

Who's RSVPing

Tu seras des nôtres ?

Veuillez vérifier votre e-mail pour activer votre compte.