Le Parti socialiste dénonce le report de la PMA

15 novembre 2018

Marlène Schiappa a déclaré que le projet de loi bioéthique qui doit ouvrir l’accès à la PMA à toutes les femmes, y compris homosexuelles, ne sera pas présenté en janvier comme initialement indiqué par le gouvernement, mais à la fin du premier semestre, après les élections européennes.

Le gouvernement rétropédale sur une promesse de campagne, attendue par beaucoup, préconisée par les multiples autorités compétentes en la matière et de nombreux comités ou observatoires, annoncée par le porte-parole du gouvernement. L’ouverture de la PMA est une nécessité pour la protection et la reconnaissance de toutes les familles. De quoi a-t-il peur ?

Le Parti socialiste dénonce ce report sans justification autre qu’un calcul électoraliste, alors même qu’en même temps Marlène Schiappa annonce le remboursement de la PMA pour toutes. Cette incohérence interroge sur les motivations réelles et les pratiques de ce gouvernement.

Le gouvernement doit tenir ses engagements, il ne peut attendre un consensus impossible sur cette question et doit honorer sa parole et suivre la longue succession d’avis émis depuis de très nombreux mois en faveur de l’ouverture de la PMA.