Le Parti socialiste soutient le personnel enseignant en grève

12 novembre 2018

Le Parti socialiste apporte son soutien au personnel enseignant qui manifeste partout en France ce lundi 12 novembre contre les suppressions de postes prévues dans l’Éducation nationale.

Alors que 40 000 élèves supplémentaires sont attendus dans les collèges et lycées à la rentrée prochaine, le gouvernement fait le choix de supprimer 2 650 postes. Contrairement à ce que déclarait Jean-Michel Blanquer, il y a aura donc moins de professeurs pour plus d’élèves. Une tendance accentuée par la diminution des recrutements par voie de concours. Cherchez l’erreur !

Les 65 millions annoncés par le ministre de l’Éducation pour financer le recours aux heures supplémentaires n’y feront rien puisque cette mesure ne couvrira pas même la moitié des postes supprimés.

Le Parti socialiste dénonce l’organisation assumée de la dégradation des conditions de travail pour nos enseignants et la détérioration des conditions d’apprentissage pour nos élèves.

La politique éducative ne saurait se réduire à un jeu de vases communicants répartissant les moyens entre les enseignements primaire et secondaire au gré des annonces gouvernementales.

Le Parti socialiste a toujours fait de l’éducation sa priorité afin de garantir à toutes et à tous son accès dans les meilleures conditions. Il renouvelle donc son soutien plein et entier aux enseignants qui manifestent ce jour pour faire vivre cette promesse républicaine au quotidien.