Les socialistes manifesteront dimanche contre les LGBTphobies

19 octobre 2018

Depuis plusieurs semaines, les agressions violentes homophobes, lesbophobes ou transphobes se multiplient dans notre pays. Les victimes témoignent, heureusement, sur les réseaux sociaux et dans les médias d’actes qui font froid dans le dos. Le Parti socialiste tient à leur faire part de son soutien et rappelle sa détermination à lutter, toujours, et encore, contre ces haines qui n’ont pas leur place dans notre République.

Alors que le débat sur l’ouverture de la PMA et de la filiation s’éternise en consultations préalables, le Parti socialiste s’inquiète de la résurgence d’un climat de violence qui rappelle l’hystérisation du débat public par les opposants au mariage pour tous en 2013. Cette séquence nous a pourtant tous appris qu’il est inutile de tenter d’amadouer des opposants dogmatiques qui ne veulent pas de compromis.

Le Parti socialiste demande au gouvernement de prendre la mesure de la situation, de ne pas allonger le débat sur la PMA et de renforcer les dispositifs de lutte contre les LGBTphobies : lancement d’une campagne nationale de sensibilisation sur les LGBTphobies et leurs effets, formation systématique des agents de l’État, renforcement de la prévention en milieu scolaire.

Les socialistes seront aux côtés d’HES – Socialistes LGBT+ et des associations LGBTQI qui appellent à manifester à Paris, ce dimanche 21 octobre, place de la République à 17 heures, contre l’homophobie et la transphobie.

Nous devons être unis et faire bloc pour réaffirmer que les droits humains ne doivent faire l’objet d’aucune entorse.