Monsieur le Président, qu’avez-vous fait de la grande cause du quinquennat ?

Samedi 11 juillet 2020

  • Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste
  • Gabrielle Siry, porte-parole
  • Cécilia Gondard, secrétaire nationale à l'Egalité femme/homme


Au début de son quinquennat, le président Emmanuel Macron indiquait vouloir faire de l'égalité entre les femmes et les hommes la grande cause de son quinquennat. 

Trois ans plus tard, alors que beaucoup de femmes sortent épuisées de ce confinement qui a vu une augmentation des plaintes pour violences conjugales (+ 36 % au mois de mai selon Marlène Schiappa), alors que sept plaintes sur dix n'aboutissent pas, le président de la République décide de nommer au ministère le plus important pour la lutte contre les violences faites aux femmes un homme mis en cause dans une affaire de viol, dont la cour d'appel de Paris a ordonné la reprise des investigations. Le signal donné est terrible. Le soupçon pèse sur la potentielle victime alors que neuf femmes sur dix victimes d'agression sexuelle ou de viol renoncent à porter plainte de peur d’être jugées. 

 

Il y a trois ans, les ministres Modem avaient démissionné au moment où une enquête pour complicité de détournement de fonds publics avait été ouverte. Trois ans plus tard, les principes ont quitté l'Élysée. Avec Emmanuel Macron, il n’y a ni nouveau monde ni monde d’après. 

Veuillez vérifier votre e-mail pour activer votre compte.