DÉBAT PARTICIPATIF - #OKBOOMER ! VA-T-ON ABANDONNER LA JEUNESSE ?

Animation :  Boris Vallaud, secrétaire national PS au projet, porte-parole du PS & Hervé Saulignac, député de l’Ardèche

 

Intervenants :

  • François Dubet, sociologue, spécialiste des inégalités

  • Nicolas Duvoux, sociologue, spécialiste de la pauvreté, des politiques sociales et de la fiscalité

  • Orlane François, présidente de la FAGE

  • Inès Rabeï, MJS

  • Maïwen Blandin, GSU

  • Claire Lejeune, EELV Jeunes

  • Lucille Bertaud, Secrétaire générale du MRJC

Présentation :

Au cœur d'une crise sans précédent qui nous conduit à reconsidérer la hiérarchie de nos priorités et de nos valeurs, d'insondables défis nous font face, économiques, écologiques, sociaux et démocratiques... L'avenir nous met à l'épreuve du présent. De la réponse à cette crise dépendra le nouvel ordre politique et social sur la base duquel nous aborderons le jour d’après. La jeunesse, impatiente, sévère et exigeante, mais jamais résignée, qui tant de fois débordant par les rues pour s'élever contre l'injustice ou défendre le climat, est aujourd'hui en première ligne. Elle est la clef ou le verrou du monde que nous avons à construire et son sort déterminera celui de toute une nation. Lui donner les moyens de son envol plutôt que lui couper les ailes, voilà le choix qui s'offre à nous. 

Parmi les réponses possibles, la proposition de loi AILE(S) : donner à la jeunesse les moyens de son émancipation pour préparer l'avenir, guidé par l'idéal d'égalité, l'impératif de justice et l'exigence de solidarité. Donner à chacune et chacun, sans considération de sa naissance, le pouvoir de vivre dignement, de se former, de trouver un emploi, de se loger, de fonder une famille et de prendre part au grand dessein d'un monde qui change, c'est ce que rend possible cette Aide Individuelle à L'Emancipation (Solidaire) fondée sur l'attribution d'une dotation universelle et un revenu de base inconditionnel. La jeunesse, disait Pierre Mendès-France, il faut y penser constamment pour construire toujours en fonction du futur, c’est la seule méthode pour être certain de ne jamais sacrifier l’avenir au présent.

Les députés socialistes mettent sur la table une proposition de loi financée pour une réelle émancipation à 18 ans. Une consultation nationale va être lancée en septembre.

 

Documentation

Proposition de Loi AILE(S) (Aide individuelle à l'émancipation (solidaire)) du Groupe socialiste et apparentés à l'Assemblée nationale

QUAND

Vendredi, 28 Août, 2020 à 17:30

OU

CINÉMA - SALLE 1 - DÉBAT PARTICIPATIF
12 Avenue du Maréchal Maunoury
Blois 41000
France
Google map et itinéraire

33 INSCRIPTIONS

Marie José Amah Kari e Daniel Pierre Froustey Tanguy Laugel Véronique Gignoux-Ezratty Agathe Bourrerere Jean Belleinguer Julien Sueur Anne Marie Lailheugue Ken De Sousa Dominique Babe Antoine Dallet Sylvain Des Rochettes Geneviève Chadelat michel warmé Ernestine Cissé Joaquim Timoteo Saadia Yakoub Francois Laplanche Catherine Poutier-Lombard Margaux Vidal Henry Simenou Dorsaf Touati Lucas Gricourt José Munoz Inès Rabeï Isabelle Piot Michel Nung

Who's RSVPing

Tu seras des nôtres ?

Veuillez vérifier votre e-mail pour activer votre compte.