Révision constitutionnelle : Le Parti socialiste appelle la droite à ne pas tourner le dos à l’intérêt général

29 mars 2016

Le Parti socialiste rappelle que conformément à l’engagement du Chef de l’Etat lors du Congrès de Versailles, la révision constitutionnelle a été engagée, et adoptée largement à l’Assemblée nationale.

En refusant de voter l’article 2 dans les mêmes termes au Sénat et en annonçant par la voix de ses deux présidents de groupe parlementaire son hostilité à voter un texte qui constitutionnalise l’état d’urgence, la droite choisi délibérément de faire échouer la révision constitutionnelle.

Si les socialistes ont fait preuve de responsabilité pour permettre l’adoption de la révision constitutionnelle dans un esprit de concorde nationale, l’opposition n’a pas souhaité se mettre à la même hauteur.

Alors même que l’union nationale est attendue par nos concitoyens, les contradictions internes à la droite ne peuvent excuser son renoncement à l’intérêt général.

Le Parti socialiste exhorte la droite à s’affranchir des considérations politiciennes, pour permettre l’adoption de ce texte dans les meilleures conditions.